>


¡

Haut de page

« LUTTER CONTRE L’ECART SALARIAL ENTRE HOMMES ET FEMMES »

Aujourd’hui, les femmes gagnent à travail égal toujours 11% de moins par heure que leurs collègues masculins. Elles gagnent même 24% de moins sur base annuelle car les femmes sont souvent contraintes au travail à temps partiel.

Cet écart salarial peut encore être plus important dans certains domaines du secteur privé et il ne s’explique pas toujours par des différences objectives. A titre d’exemple, les fonctions qui sont plus majoritairement occupées par les femmes sont nettement moins souvent évaluées. Cette constatation explique en partie l’écart salarial entre hommes et femmes.

En fin de carrière, cette différence de traitement à des conséquences sur le droit des femmes à la pension.

Le constater c’est bien mais changer les choses c’est mieux. C’est pourquoi nous avons proposé un système qui évalue les fonctions et non les personnes qui les exercent sur base de critères objectifs. Syndicats et employeurs pourront alors les intégrer dans les conventions collectives de travail.

Avec cette mesure, nous pourrons tendre vers l’égalité par l’objectivation des processus d’évaluation et ainsi réduire l’écart salarial entre hommes et femmes.

+ Voir la proposition en détails